Fitness club beauvais

Agence de communication pour associations

Comment faire connaitre son association ?

Bien communiquer sur son association n’est pas compliqué, à conditions de bien préparer son message. Le plus important est de mettre de l’authenticité, de l’émotion, que les personnes qui verront vos créations comprennent tout de suite pourquoi votre projet associatif mérite d’être connu… et donc mérite d’être partagé. Nous avons réalisé une vidéo pour le Fitness Club de Beauvais. Notre objectif était clair dès le départ : faire ressortir les valeurs du club pour montrer à quel point il est ouvert à tous et toutes.

Nous vous expliquons notre démarche :

Lire la vidéo sur Fitness club beauvais

Comment réussir à être original ?

Pour réaliser notre vidéo, nous avons échangé avec notre commanditaire avant le tournage. Cette étape est très importante pour comprendre ce qui est attendu. La demande est souvent la même « réaliser une vidéo pas trop longue qui présenter l’association ».  C’est là que doit intervenir notre expertise d’agence de communication solidaire : Trouver l’axe qui procurera des émotions aux personnes qui visionneront la vidéo. 

Nous avons d’abord cherché à comprendre pourquoi il fallait réaliser cette vidéo. Les raisons peuvent être multiples : (recruter de nouveaux membres, remercier les partenaires, montrer la diversité des projets, travailler sur l’image que renvoie l’association…)
Pour notre vidéo, l’objectif était de relancer l’association beauvaisienne qui a subi une baisse de fréquentation à cause du covid. 
Nous avons travaillé sur les messages à faire passer en posant différentes questions :

  • Pourquoi les membres aiment venir à l’association ?
  • Pourquoi cette association est originale ?
  • Qu’est-ce qui définit le mieux l’association ?
  • À qui s’adresse la vidéo ? 
  • Est-ce ouvert à tous ?

Grâce à cet échange, nous avons réussi à trouver les messages forts qu’il faudra absolument faire ressortir dans la vidéo :

  • L’état d’esprit est très bon au Fitness club beauvaisien
  • L’association est ouverte à tous, quel que soit le niveau
  • Il y a plusieurs disciplines : certaines très zen, d’autres très dynamiques. 

Nous avons maintenant tous les éléments pour préparer les questions à poser pendant l’interview.

Comment faire une interview ?

S’il n’est pas simple de filmer et de poser les questions en même temps, il est encore plus difficile d’être filmé ! Votre principale mission sera de mettre les personnes à l’aise afin d’obtenir des réponses sincères et intéressantes à écouter. Rien de pire que le blabla ! 

Pour commencer l’interview, nous expliquons toujours qu’il y aura un montage et que nous ne garderons qu’une toute petite partie des éléments filmés. Nous expliquons aussi que les propos seront illustrés par des plans d’illustrations (plans de coupe). Cela rassure les personnes de savoir qu’elles ne seront pas à l’écran pendant 3 minutes non-stop !

Ensuite, il faut choisir un endroit calme et veiller à ce que les personnes se sentent bien. Évitez absolument que d’autres personnes soient présentes. C’est stressant pour tout le monde. Demandez-leur de manière courtoise de s’écarter en expliquant pourquoi.

Il est important d’expliquer aux personnes qu’on n’entendra pas les questions, aussi, il est important de reprendre les termes de la question. 
Exemples : « Pourquoi les membres aiment cette association ?« 
Réponse : « Je pense que les membres aiment notre association parce que …« 

Il faut ensuite se lancer. Moins les personnes préparent leurs réponses et meilleure est l’interview. En général, nous demandons aux personnes de répondre à la caméra comme si elle répondait à un proche. Il ne faut pas chercher à faire des phrases compliquées. Il faut aller à l’essentiel. Votre principale mission est de veiller à cela !

Comment tout gérer tout seul ?

Quand on est tout seul pour faire une interview, il faut aller à l’essentiel. Faire au plus simple. En effet, plus vous aurez de moyens techniques (micro, éclairage, deux caméras…), plus vous rajoutez de la complexité. N’oublions pas que vous faites le travail de 3 ou 4 personnes tout seul (cadreur, ingénieur du son, journaliste, réalisateur). Nous vous conseillons de commencer par le plus important : l’interview d’abord, les plans d’illustrations après.

En général, nous commençons par des questions banales (Ex : pouvez-vous vous présenter ?) pour mettre à l’aise. Ensuite, on essaie de poser les questions qui répondront bien à nos messages . Dans notre cas, il faut faire ressortir deux choses :
– Le très bon état d’esprit de l’association,
– Chacun trouve sa place selon ses attentes

La difficulté réside dans le fait d’écouter les réponses pour déterminer si nous avons assez de matière pour la vidéo. Il faut donc bien écouter, réfléchir aux questions suivantes, surveiller que le cadre soit toujours beau (lumière, composition) et parfois surveiller que le son, soit correct. Pas évident, d’où l’importance d’avoir préparé ses questions en amont.

Une fois cette étape réalisée, on peut passer aux plans d’illustration. Après avoir écouté attentivement les propos, on cherchera à aller filmer des plans en rapport avec les propos.

Dans notre cas, il était important

  • de montrer des personnes de tous les âges,
  • de filmer de danses très dynamiques et d’autre très zen
  • et d’avoir des images de convivialité. 

Il est également très important de varier les plans : avoir des plans larges, des plans serrés ; des plans en plongée, en contre-plongé, des plans fixes et des travellings. 

Comment faire un montage vidéo ?

Dernière étape : le montage vidéo. Cette étape doit être un plaisir, mais souvent, c’est un vrai casse-tête. Pourtant, c’est très simple, car cela consiste uniquement à couper des vidéos et ajouter une piste audio. Rien de compliqué, à condition d’être rigoureux.

Quel que soit le logiciel ou l’application pour faire du montage vidéo gratuit, il est important d’être organisé. 
Voici les étapes pour faire un montage vidéo :

  •  1/ Classer ses fichiers dans différents dossiers : Interview, plan de coupe, musique, logo
  • 2/ Dérusher l’interview : écouter toute l’interview et supprimer tous les éléments inutiles : hésitations, questions, répétitions…
  • 3/ Sélectionner la meilleure phrase pour la mettre au début de la vidéo (pour donner envie de voir la suite de la vidéo)
  • 4/ Illustrer les propos avec des plans de coupes en superposant le plan d’illustration par-dessus le plan de l’interview
  • 5/ Vérifier que la vidéo est bien rythmée et qu’on change régulièrement de plans (toutes les 20 secondes maximum)
  • 6/ Habiller la vidéo : ajouter votre logo, vos titres, votre générique de fin
  • 7/ Ajouter la bande son en adaptant le volume (baisser le son de la musique sur les interviews et le remonter sur l’intro et le générique final)
  • 8/ Si vous maitrisez, pensez à étalonner la vidéo (travailler sur le rendu des couleurs pour donner une teinte à vos vidéos et avoir un rendu homogène. Notre astuce : Ajouter un vignettage autour de la personne interviewée pour la faire ressortir du décor
  • 9/ Exporter la vidéo et partager la sur les réseaux. Notre astuce : Évitez de partager un lien YouTube sur les réseaux sociaux. Il est préférable d’uploader la vidéo directement dans chaque réseau social. Ainsi la vidéo se lancera toute seule quand les personnes iront crawler sur votre page LinkedIn, Instagram, Facebook…

N’oubliez pas de vous faire plaisir. Il faut se sentir libre vis-à-vis de la technique. Le plus important ce sont les idées. Et de toute manière, c’est en faisant qu’on apprend et qu’on devient meilleur, alors lancez-vous !

Tout est possible !

Quelque soit votre budget ou le temps que vous disposez.

Nos derniers projets

Tout est possible !

Quelque soit votre budget ou le temps que vous disposez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *